AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mitch Silver

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mitch Silver   Lun 24 Aoû - 1:20

• Veuillez décliner votre identité •


I'm an inhabitant of Otlake City

» Nom : Silver
» Prénom : Mitch
» Surnom ://


• Il était une fois... •

    Etait-ce le jour ou la nuit ? Le jeune garçon n’en avait pas la moindre idée. Le fait de se retrouvait enfermé dans cette cage lui avait fait perdre toute notion du temps. Lui qui d’ordinaire est toujours en forme et souriant était fatigué et inquiet. La journée qu’il avait vécu n’avait pas été de tout repos. Et à cause de cette foutu journée, il se retrouvait enfermé entre quatre murs sans vie d’une couleur grise et poussiéreuse, avec un sol crasseux où les nombreuses empreintes de pieds pleine de terre étaient encore visible. Sur le mur se trouvant en face de lui se trouvait une vitre teintée à effet miroir, il pouvait y voir son reflet. Ayant entendu du bruit de l’autre coté, il leva la tête et s’en approcha. Son visage était sale, couvert de boue et de sang au teint blafard. Ces yeux d’un magnifique vert aux lueurs bleu, étaient ternes. Sa peau blanche était entaillée sur sa joue gauche et son arcade, laissant des goûtes rouge couler tout le long de celui-ci pour gouter sur ses vêtements. Mitch aurait une belle cicatrice de cette aventure si aucun médecin ne venait le recoudre. Ses beaux cheveux bruns, d’ordinaire coiffés en bataille, ordonnés à l’aide d’un peu de gel se trouvaient raplapla et plein de terre. Le joli garçon qu’il était avait l’air d’une loque, d’un pauvre SDF qui aurait vécu dehors pendant plus d’une vingtaine d’années sans jamais se laver ni changer de vêtement. Sa veste en jean était déchirée au niveau du coude, elle avait du craquer quand il était tombé sur le sol. Son T-shirt bleu était tacheté de rouge et de noir, respectivement du sang et de la terre. Son pantalon ne ressemblait plus à grand-chose, le bas était en lambeau, coupé par des coups d’arme blanche au niveau de la cuisse, celle-ci se trouvant également entaillé. Le jeune Mr Silver n’a jamais était un grand adepte de la mode, ce n’est pas un fashion victim, mais il aime être bien habillé de façon classe. Ce voir dans un état pareil avait le don de le frustrer. Après avoir regardé les traits tirés de son visage, il préféra retourner s’asseoir sur la chaise se trouvant sous une vieille table en bois. C’était le seul meuble de la pièce, avec les deux chaises, ce manque d’objet provoquait un son qui résonnait entre ces murs de béton armée si proche les uns des autres.

    Sa tête couchée contre ses bras accoudés sur le bois froid de la table, il la releva doucement quand le son d’une clef tinta dans la serrure de la porte de fer. Dans un sinistre grincement, elle s’ouvrit, un homme grand, un peu plus que Mitch entra, un autre homme se trouvant derrière lui la referma à clef dans un claquement brutal. Le jeune homme fronça les sourcils et le regarda avec un air méfiant. On pourrait le croire parano, mais après ce qu’il venait de vivre, il n’était pas prêt à faire confiance à qui que ce soit. L’arrivant, vêtu d’un costard gris prit place devant lui sur la chaise inoccupée. Dans ces grosses mains, il tenait un dossier qu’il lança à Mitch avec nonchalance. Non sans une pointe d’humour notre jeune blessé songea qu’il aurait pu jeter se dossier encore plus violement. Un air menaçant et dur sur le visage, l’homme à l’insigne s’accouda sur sa chaise en regarda l’accusé de haut avant de lui dire de but en blanc :

    -Crache le morceau, t’auras peut être une remise de peine. Quoi que vu ce que tu as fais, personnes ne te laissera partir d’ici vivant.

    Mitch, le regarda avec un air sarcastique, pourquoi tous les flics étaient aussi con que ça ? Toujours à suspecter le premier venu sans avoir la moindre preuve. Le pire c’est qu’ils veulent toujours jouer les cow boy et faire régner leur justice en outrepassant les lois…du moins aux Etats-Unis c’est ce que notre petit Français avait rapidement remarqué. Le plus calmement possible, le soit disant coupable ouvrit le bouche.

    -Comment voulait vous que je crache le morceau, je suis innocent. Dans cette histoire je suis une victime, expliqua t’il. Non mais vous avez vu ma tronche ? Vous croyez que me mettrait dans une état pareille…vous pouvez vous mettre le doigts où je….

    Il ne finit pas sa phrase, il devait éviter d’énerver ce gentil inspecteur qui allait lui en faire baver. Celui-ci se renfrogna et fit craquer ces phalanges une à une, ce craquement d’os fit frémir Mitch, il n’oserait quand même pas s’en prendre à lui d’une manière violente. Le frenchi ne savait pas quoi dire pour clamer son innocence. Il pensait que voir toutes les contusions qu’il avait sur le corps et le visage devait être suffisante pour le disculper, mais ça n’avait pas l’air. Si seulement quand il était adolescent, il n’aurait pas tant fait de connerie, il n’aurait pas ce casier judiciaire qui le poursuit. Etant Français, il à grandit dans ce beau pays qu’est la France, dans la belle ville romantique de Paris. Romantique, ça c’est les étranger qui le disent car Mitch n’a jamais trouvé sa ville ainsi. Paris, c’est la capital, un enchevêtrement d’immeubles et de rues étroites, avec des monuments étouffés au milieu et un vieux bout de ferraille géant en guise de super symbole : la Tour Eiffel. Il y vivait car il n’avait pas le choix, ses parents avaient un grand appartement dans les beaux quartiers. Son père est politicien, et il le connaît à peine, pour lui c’est un inconnu, il était toujours en vadrouiller à droite ou gauche pour ses affaires. La seule personne qu’il avait et qui était toujours présente c’est sa mère. Gentil, douce, attentionnée et tellement aimante. Ne pas avoir de père présent, ça l’a quand même fait partir en vrille. Le petit français était un vrai rebelle ne respectant ni lois, ni foi, ni ordre, absolument rien. L’autorité lui faisait tellement penser à son père quand il était chez lui, qu’il la défiait constamment se montrant réellement agressif. Ca pouvait être contre ses professeurs, comme la police… Sa mère à quand même réussit à le calmer, il voyait qu’elle ne pouvait pas supporter ce comportement qu’il avait, alors il se maîtrisait pour ne pas la faire souffrir d’avantage.

    -Pourquoi tu les as tués ? T’as un problème, ça te plait de faire souffrir les gens ? Questionna l’inspecteur en frottant ses mains.

    -C’est pas parce que j’ai volé une voiture et tabasé des flics aussi con que vous dans ma jeunesse que ça fait de moi un tueur, aboya Mitch qui commençait à perdre son self control. J’ai fais des conneries, je l’assume, c’est inscrit noir sur blanc dans mon casier, mais à aucun endroit, il y a mentionné « meurtre ». Je ne tuerai jamais personne, je ne suis pas un tueur, je suis un type bien.

    Tué, c’était une perspective si horrible. Comment quelqu’un pouvait tuer de sang froid et des plus horrible manière possible en plus de ça. Ce soir la dans la foret, ce qu’il avait vu, c’était encore pire que dans les films d’horreur. C’était monstrueux, et pour la première fois de sa vie, il avait ressenti ce que c’est la peur. Pourtant, il n’a peur de rien, même pas des petites bêtes, des fantômes ou du vide. Mitch a toujours était un homme qui avait besoin de chose concrète pour y croire. En venant habiter ici à Otlake, il avait bien entendu cette vieille histoire, une légende urbaine comme il en cour les rues dans de nombreux Etats des Etats-Unis. Bien sur, il n’y croyait pas, pour lui ce n’était que des racontars pour effrayer les touristes trop curieux. La prochaine fois, il se fera moins curieux. La curiosité l’avait poussé à s’approcher de Cristal Lake pour une simple ballade au départ qui se transforma rapidement en chasse à l’homme.

    -Ecouté monsieur l’agent, je n’ai fais qu’aider cette fille, elle était en danger. Vous n’avez qu’à lui demander, insista t’il.

    L’inspecteur passa sa main dans sa barbe avant de secouer sa tête pour lui dire non. Abattu Mitch baissa la tête et regarda ses mains, que pouvait t’il faire ou dire de plus. Il avait bien envie de dire qu’il voulait un avocat, mais il n’avait pas les moyens, de plus en prendre un donnerait un sacré coup à sa fierté. Si il doit se sortir de la, ça sera seul comme toujours. Le jeune homme n’aime pas qu’on lui apporte de l’aide, il préfère se débrouiller seul, il a toujours était très autonome et débrouillard.

    -Je me baladé prêt du lac quand j’ai aperçu ce camp dont tout le monde parle, Cristal Lake. Trop curieux, comme d’habitude, j’ai décidé de fourrer mon nez à l’intérieur histoire de voir à quoi ça ressemblait. C’est la que j’ai entendu cette jeune femme crier, commença à développer Mitch. C’était un cri qui appelait à l’aide, alors je suis allé voir. Y avait ce type, grand, costaud avec un masque de hockey sur le visage qui tenait une machette, prêt à trancher cette pauvre fille. J’ai pas attendu, je me suis jeté sur lui pour aider la jeune femme. Ont c’est cachés dans la foret, enfin on a essayés car ce fou nous à poursuivit ce qui explique mon état. Alors vous me croyez maintenant ? J’ai rien fais moi, j’ai tuer personne, dans l’histoire je suis le super héros !

    Mitch n’avait pas menti, tout c’était passé comme ça. Une simple ballade qui avait tournée au cauchemar. Il pensait qu’il aurait du rester chez lui, mais si il n’était pas sortie, la jeune femme serait morte, la pauvre Kacey, elle n’aurait pas méritée cela. Leur survit n’avait dépendu que de lui, de son super sang froid, son courage et sa ruse. Sans aucune hésitation, il s’était battu contre ce dénommé Jason à la force presque surhumaine. Ce mec avait l’air imbattable et n’éprouvait pas la moindre douleur. Du moins c’est ce quand ressentit le vaillant jeune homme. Une barre de fer, il l’avait planté avec cette pauvre arme, et il n’avait pas hurlé, pleuré, son corps était resté devant lui avec cette air patibulaire. Ho et qu’elle effroi il avait pu ressentir quand il s’était retiré le bout de fer, c’était carrément à couper le souffle. La gerbe de sang qui en était sorti lui avait donné la nausée. Le simple fait d’y repenser le rendait malade.

    -Si j’aurai voulu tuer Kacey, vous croyiez pas que je l’aurai fais depuis longtemps ? J’ai passé la nuit entière avec elle à échafauder un plan pour survivre. Les meurtres qui se passe dans cette ville on commencés bien avant mon arrivé. Alors arrêté de jouer au dur et libéré moi. Vous n’avez aucune charge contre moi, je suis innocent et vous le savez très bien. C’est pas en arrêtant des innocents que vous allez rassurer la ville et leur faire croire « Ho sa y est, on à arrêté notre meurtrier masqué », déclara t’il sans prendre de gant. Arrêtez de croire au père noël et au miracle. Agissez un peu, organiser une battu dans la foret, faite venir l’armée, mais ne m’obligé pas à vous apprendre à faire votre boulot.

    Quand il était énervé, Mitch avait la fâcheuse habitude d’être très directe et de ne pas peser ses mots ce qu’il faisait en se moment même. L’inspecteur avait l’air vexé. Il se leva et sorti de la salle sans dire le moindre mot. Néanmoins, il jeta un regard noir à l’accusé. Le temps où il resta seul paraissa très long. Il s’intéressa au dossier du flic, il l’ouvrit et découvrit une page où était noté de nombreux fait : lieu, date et heure des meurtres. Après avoir parcouru plusieurs feuilles, il tomba sur les photos des cadavres retrouvaient, c’était affreux, mais il ne pouvait pas décoller son regard. Mitch avait besoin de voir afin de comprendre à qui il avait affaire. Chaque victimes étaient tuées de matière brutal, soit en plein jour ou nuit. Ce type était dingue, il ne se contentait pas que de tuer mais de faire souffrir, certaine personne avait du sentir leur mort lente et douloureuse. Le dossier refermé, il comprit que ce Jason ne laisserait pas cette ville en paix. Son séjour ici ne devait pas durer plus de plusieurs mois, mais après ce qu’il venait de vivre, il se sentait obligé d’interrompre sa visite de l’Amérique pour élucider cette affaire à sa façon. Oui, la curiosité est un très vilain défaut. De plus, il voulait aider la jeune femme qu’il à sauvé. Cette épreuve terrible l’avait sûrement fragilisé, lui seul pouvait comprendre ce qu’elle avait vécu. Il la soutiendrait et la protégerai même si il doit en payer de sa vie.

    De nouveau, le flic entra la mine sombre et déçu d’un signe de main, il l’invita à sortir de la salle d’interrogatoire.

    -Mr Silver vous êtes libre, nous avons recueilli le témoignage de Mlle Madison.

    Heureux de se savoir libre, Mitch avança d’un bon pas vers la sorti avec un petit sourire en coin pour narguer le flic. Dehors, Kacey l’attendait pour savoir comment il allait. Depuis ce jour, ils sont amis.



• Et si tu te présentais •

    » Avatar, célébrité : Jensen Ackles
    » Pseudo, ou surnom : Nono, No'
    » Age : 19 ans
    » Sexe : Fille [X] Garçon [ ]
    » Que pensez vous du design ? : Trés réussit !
    » Comment avez vous connu le forum ? : En top sitant pour mon forum
    » Présence sur le Forum :

    [X] TRES ACTIF (connexion tous les jours)
    [ ] ACTIF (minimum 4 connexions par semaine)
    [ ] PASSAGER ( deux a trois connexions par semaine)
    [ ] ASSEZ EFFACE (une voir aucune connexion par semaine)


    » Raisons pour lesquels vous viendrez vous connectez peu sur le forum :
    » Code du règlement :I know what you did last summer

Revenir en haut Aller en bas
Helen Shivers
    A D M I N ••
      The past never dies

avatar

« Hùmeur : I'm totally paniced
« Groùpe : I'm survivor of Ben Wills
« Messages : 137

i know what you did last summer
Santé:
100/100  (100/100)
Relations:
Topic(s): Open

MessageSujet: Re: Mitch Silver   Lun 24 Aoû - 10:58

Bienvenue & merci de ton inscription
si tu a terminé ta fiche prévient moi

_________________
The wounds of past are so strong.
I decided to protect myself to survive with you♥️

♥️Clay Miller♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mitch Silver   Lun 24 Aoû - 13:20

Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mitch Silver   Lun 24 Aoû - 17:59

Merci à vous deux ^^

Ma fiche est terminé ! J'espère qu'elle sera OK.
Revenir en haut Aller en bas
Helen Shivers
    A D M I N ••
      The past never dies

avatar

« Hùmeur : I'm totally paniced
« Groùpe : I'm survivor of Ben Wills
« Messages : 137

i know what you did last summer
Santé:
100/100  (100/100)
Relations:
Topic(s): Open

MessageSujet: Re: Mitch Silver   Lun 24 Aoû - 19:06

Tu es validé

_________________
The wounds of past are so strong.
I decided to protect myself to survive with you♥️

♥️Clay Miller♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mitch Silver   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mitch Silver
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Silver • Des douleurs, des peines y’en aura, mais on restera debout.
» recherche portrait-blâme d'un "méchant" de roman d'aventure!
» Solitary Witch: The Ultimate Book of Shadows for the New Generation
» The Heart of Silver Moon
» Symboles bague

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dark secrets can kill :: ▬Your Identity... It's now :: Good-
Sauter vers: